Stérilet hormonal Mirena : les Françaises dénoncent une omerta sur les effets secondaires

 

Le stérilet hormonal Mirena est dénoncé pour ses nombreux effets secondaires par des milliers de femmes, tandis que les gynécologues en France nient pour la plupart le problème.

C’est peut-être le début d’un scandale sanitaire mondial, avec des milliers de plaintes en Espagne, aux Etats-Unis, contre les effets secondaires délétères du stérilet hormonal Mirena. En France, des témoignages arrivent par centaines chaque jour sur Internet, alors que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé commence à reconnaître les effets secondaires du contraceptif des laboratoires Bayer.

 

Lire la suite

Signez la pétition

Stérilet Hormonal : pour la réévaluation de la notice et du dispositif ainsi qu’une meilleure prise en compte des effets secondaires

2,882 signatures

Stérilet Hormonal : pour la réévaluation de la notice et du dispositif et une meilleure prise en compte des effets secondaires

Mirena, Levosert, Jaydess, sont autant de stérilets hormonaux posés de manière fréquente et souvent en première intention aux femmes en âge de procréer de 16 ans à la ménopause.
De nombreux effets secondaires, dont certains ne sont toujours pas recensés sur la notice, affectent les femmes de manière plus ou moins graves. Pour certaines, ils signent une vraie rupture dans leur parcours de vie qu'il soit professionnel, sentimental ou familial.
Parce que notre association SVH est consciente de l'intérêt que peuvent avoir ces stérilets pour certaines pathologies, nous ne demandons pas le retrait du marché. Par contre, nous demandons que le protocole de pose soit modifié, afin que la patiente ait une vraie information complète de ce qu'elle risque et qu'ainsi elle puisse être vigilante aux effets survenant. Elle acceptera alors ce dispositif en connaissance de cause.
Nous demandons donc :
- une information claire et précise quant aux effets secondaires
- une réévaluation de la notice
- la remise systématique de cette notice à la patiente
- une vraie sensibilisation des médecins quant à la reconnaissance des effets pouvant survenir lors du port de ces stérilets. Tous les médecins étant concernés (gynécologues, psychiatres, endocrinologues, généralistes,
- une enquête sur des contre indications partielles ou absolues de ces stérilets (troubles psychologiques, dépression actuelle ou passée, bipolarité, troubles visuels etc...)

Cette pétition sera portée à l'ANSM et au Ministère lors de nos entrevues. Un travail est déjà en cours avec les autorités

**votre signature**

Share this with your friends: